Le vrai-faux de la lessive

enlever taches

Avec trois machines à faire chaque semaine, ça fait longtemps qu’on s’est arrêté de se poser des questions sur l’efficacité des produits de lessive, le choix de l’assouplissant, la durée du cycle de lavage, etc. Il convient néanmoins de rappeler qu’il y a certaines informations qu’on ne nous dit pas toujours, mais qui peuvent réellement changer nos habitudes. En voici quelques-unes.

La lessive en poudre est-elle réellement efficace ?

 

Lorsqu’on doit passer à la machine les housses de couette, les draps et autres linges de maison d’un blanc sale, on nous conseille toujours d’utiliser de la lessive en poudre. Le fait est qu’ils contiennent apparemment des agents de blanchiment et des azurants optiques qui participent à garder le linge d’un blanc éclatant. Ils contiendraient également des enzymes qui ont pour rôles d’éliminer les taches rebelles, et ce, même sur les tissus les plus résistants tels que la percale de coton de certains housses de couette.

L’on peut ainsi affirmer que la lessive en poudre est réellement efficace sur les linges de maison et les linges de lit blancs. De plus, comme elle rejette trois fois moins de tensioactifs par rapport aux autres types de lessive (en pastilles, liquide, etc.), cela en fait une alternative de choix pour ceux qui souhaitent participer à la protection de l’environnement.

Les lessives écologiques sont-elles réellement écolos ?

 

Oui et non, certaines lessives écologiques le sont effectivement et d’autres le sont moins. Pour s’y retrouver plus facilement, il est judicieux de regarder sur l’étiquette du produit et d’énumérer la liste des produits naturels et des composants chimiques qu’il contient. S’il ne contient réellement que des ingrédients bio alors c’est qu’il l’est, mais s’il y a même un élément chimique dans le tas alors, on ne peut pas lui attribuer le label bio même si son nom l’énonce. Les noix de lavage en sont un exemple très probant.

Les noix sont des produits 100 % naturels que l’on récolte sur le fameux arbre à savon. Ils contiennent de la saponine, connue pour ses propriétés détergentes lorsqu’elle est mise au contact de l’eau. On peut ainsi glisser 4 noix de lin dans un petit sac en lin ou en coton bio dans le tambour, il va assurer les mêmes performances, sinon mieux, d’un détergent industriel, mais sans les effets négatifs de ce dernier. Il faudra bien évidemment opter pour une lessive à l’eau chaude sinon le pouvoir de la saponine ne se libèrera pas. À associer avec deux cuillères de bicarbonate de soude dans le bac de lavage pour deux fois plus d’efficacité.

Les adoucissants peuvent-ils irriter la peau ?

 

Oui et encore oui, les adoucissants peuvent certes aider à avoir un linge plus doux à la sortie de la machine, mais il reste qu’ils contiennent certains parfums qui peuvent entrainer des risques d’allergie. Comme il n’y a pas plus irritant qu’un linge rêche au toucher, surtout pour les peaux sensibles, on peut ainsi continuer à en utiliser, mais en veillant à n’opter que pour des assouplissants bio dont le parfum est issu d’huiles essentielles d’origine 100 % végétale.

Plus d'articles de Tous Des Menteurs

Ventilation et dépoussiérage industriels : les avantages

Si aucun système de ventilation ou dépoussiérage n’existe dans votre usine, attendez-vous...
Lire la suite