Caméras extérieures WiFi VS caméras extérieures factices

À l’heure actuelle, les actes de banditisme n’ont cessé d’augmenter. Cela oblige la majorité des particuliers et entreprises à se doter de caméras de surveillance afin de leur garantir un minimum de sécurité. Pourtant, face au coût jugé trop onéreux, plus d’un préfèrent s’équiper de caméras de surveillance factices. Est-ce donc une bonne idée d’installer de fausses caméras ou faut-il installer une caméra de surveillance extérieur WiFi ? Laquelle opter ?

Fausses caméras : l’effet dissuasif est-il réel ?

Avant d’agir, les malfaiteurs vont analyser en premier lieu leur « lieu de crime », puis vont planifier leur action. Par précaution, ils vont prendre connaissance des compagnies de sécurité du secteur, des différentes installations existantes, et bien sûr, des caméras présentes dans le quartier. Après, ils auront une vision détaillée du niveau de sécurité du quartier. Ces cambrioleurs professionnels ne vont pas se laisser berner par une telle installation. Au contraire, elle risque de prouver d’une manière indirecte la présence d’objets de valeur dans l’habitat en question. En revanche, pour un malfrat dit du dimanche, la donne peut changer. Une simple présence de ce qui ressemble à un dispositif de sécurité va le dissuader à coup sûr. Celui-ci, incapable de distinguer une fausse caméra à une vraie, ne va pas tenter sa chance.

Caméras factices, les différents types

Eh bien, comme pour les vraies caméras de vidéosurveillance, on trouve plusieurs modèles pour l’extérieur et l’intérieur, les caméras extérieures étant d’une manière spéciale prévue pour résister aux éventuelles intempéries. On a la possibilité d’opter pour une caméra fixe, une caméra orientable fixée sur le pivot donnant l’illusion d’une zone couverte plus étendue ou encore une caméra dôme permettant une surveillance à 360°. Presque la totalité des modèles de fausse caméra disposent d’une LED clignotante, simulant l’activité du dispositif ou même la vision nocturne d’une caméra à infrarouge.

Afin de pousser l’illusion à son maximum, certains constructeurs de caméra factice vont jusqu’à utiliser de véritables boîtiers de caméra de surveillance si d’autres vont permettre la motorisation de la caméra, l’associer à un faux enregistreur numérique, voire même à un détecteur de mouvements.

Et qu’en est-il de la caméra WiFi ?

Mais pourquoi opter pour une caméra WiFi plutôt qu’une standard ? La raison première est la visualisation à distance. L’un des avantages avec les caméras de surveillance extérieure Wifi est sa consultation. Par rapport aux autres caméras classiques qui obligent de se rendre sur place afin de retirer la carte mémoire et visualiser les enregistrements effectués, une caméra WiFi permet sa consultation à distance où qu’on soit d’un simple clic sur une application. Son second point fort est le système d’alerte.

Effectivement, au moyen du WiFi, on sera alerté d’une manière immédiate sur le smartphone ou tablette dès que la caméra détecte la moindre chose. L’autre avantage concerne le coût. Les systèmes numériques sur IP, dont les systèmes WiFi sont pour la plupart du temps moins chers que les alternatives filaires à câblage coaxial. Il en est de même pour les coûts de gestion qui sont inférieurs, avec l’absence de matériel propriétaire, une communication facilitée avec les équipes de gardiennage d’une manière éventuelle sous contrat…

Plus d'articles de Tous Des Menteurs

Les caisses enregistreuses en ligne sont-elles fiables ?

Fiabilité, rapidité, confort, sécurité…, ces dernières années ont été favorables pour les...
Lire la suite