Comment être indemnisé à la suite d’une intoxication alimentaire ?

intoxication alimentaire

Que l’on se sente mal après un repas au restaurant, chez des amis ou même chez soi et que l’on souffre d’une intoxication alimentaire, il faut savoir qu’il est possible de porter plainte et demander à être remboursé. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Comment reconnait-on les symptômes d’une intoxication alimentaire ?

Pour rappel, l’intoxication alimentaire survient à la suite de l’ingestion d’un virus, d’une bactérie ou d’un parasite présent dans la nourriture. Dans la plupart des cas, ce sont les produits laitiers, les fruits de mer et autres viandes avariées qui en contiennent le plus. L’intoxication alimentaire se manifeste par des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, une forte température et une diarrhée. L’intoxication alimentaire survient le plus souvent dans les heures qui suivent l’ingestion du repas contaminé ou au contraire, dans les jours qui suivent l’ingestion du produit avarié.

Dans tous les cas, une consultation médicale doit être faite dans les heures qui suivent l’incident pour prouver qu’il s’agit bien d’une intoxication alimentaire et non seulement d’un problème digestif. La mutuelle pourra ensuite être utilisée pour le remboursement des frais de santé engagés.

Pour une intoxication alimentaire après un repas pris chez soi ou chez des amis

intoxication alimentaire 2Dès lors que l’on se sent mal après un repas chez des amis ou même chez soi, la première chose à faire est de consulter un médecin qui va donner un diagnostic clair. S’il s’avère que c’est réellement une intoxication alimentaire alors il est de mise de prévenir l’hôte qui a reçu pour le diner de manière à ce qu’il puisse utiliser son assurance garantie responsabilité civile pour le remboursement des frais de santé engagés, à savoir la consultation chez le médecin, l’achat des médicaments et les frais d’hospitalisation au besoin. S’il vient à être déterminer que c’est un produit alimentaire en particulier qui est en cause alors il faudra prévenir les services vétérinaires pour les informer sur les dangers du produit en question.

Pour constituer une preuve de la dangerosité du produit, il est important de conserver l’emballage du produit et une petite partie de la nourriture jugée douteuse. Il est possible de porter plainte auprès du supermarché ou du commerçant qui a vendu le produit. Il convient de rappeler que le professionnel sera tout de même mis hors de cause si la préparation n’a pas été faite en respect des consignes ou que la personne a déjà remarqué que le produit est impropre à la consommation, mais l’a quand même mangé et proposé à ses convives. Si l’assurance multirisque habitation inclut la garantie d’assistance judiciaire alors on pourra la faire jouer pour profiter d’une indemnité. Sinon, il faudra utiliser la mutuelle gieps pour bénéficier d’un remboursement sur les frais de santé engagés.

Pour une intoxication alimentaire au restaurant

Si l’intoxication alimentaire ou la gastroentérite s’est avérée après un diner au restaurant et entraine d’autres affections comme la grippe intestinale ou le reflux gastro-œsophagien alors il faudra en aviser la mutuelle qui va prendre en charge les frais de santé non remboursés par la sécurité sociale. Comme pour les cas précédents, s’il a été établi que la gastro a été générée par les produits utilisés par le restaurant pour ses plats alors l’assurance de l’établissement devra indemniser la victime et payer ses dépenses de santé.

Plus d'articles de Tous Des Menteurs

L’entreprise a-t-elle réellement besoin d’un site web ?

Au risque de se laisser dépasser par la concurrence, les entreprises actuelles...
Lire la suite