Quel automatisme adopter pour son portail battant ?

Quelles sont les raisons qui poussent à adopter un portail motorisé ? Jusqu’à ce jour, cette question reste subjective. Certains diront qu’il s’agit de la nouvelle tendance du siècle tandis que pour d’autres, c’est la solution pour une vie plus pratique. Effectivement, la motorisation pour portail répond à un besoin de sécurité, mais aussi de confort. Comment fonctionne-t-elle, mais surtout, quel type d’automatisme adopter pour son installation ? En voilà les réponses.

L’automatisme pour portail, comment ça marche ?

Pour résumer, il s’agit d’un système électronique par lequel un bloc central intervient dans l’ouverture et fermeture des portes et portails. Cependant, pour être actionné, une télécommande est nécessaire. Celle-ci est reliée au dispositif via antenne puis mise à la disposition du propriétaire lors de l’achat du kit motorisation portail. Par ailleurs, le mécanisme ne sera pas le même pour un portail battant ou un portail coulissant. Grâce à ses deux vantaux, la porte de placard battant jouira d’une ouverture vers l’intérieur, mais aussi vers l’extérieur. Le portail coulissant, lui, ne nécessitera qu’un seul vantail pour une ouverture latérale. Néanmoins, il permet de gagner de la place pour un véhicule supplémentaire.

Les différents types d’automatisme portail

A chaque installation sied une solution de motorisation portail battant particulière. C’est pourquoi les fabricants mettent à notre disposition des offres sur-mesure en fonction des caractéristiques de notre portail battant (son poids, sa taille, le matériau de fabrication, …).

Une motorisation à vérin

C’est la solution par excellence si vous souhaitez motoriser un portail automatique à la fois dense et énorme. Outre le portail en fer, il peut s’agir de portail bois ou portail motorisé PVC. Entre vérin électrique, vérin pneumatique et vérin hydraulique, le choix vous appartient. Tous les trois doivent leur fonctionnement à un piston intérieur.

Une motorisation à bras

Cette fois-ci, l’acheteur aura à sélectionner entre bras électromécanique et bras hydraulique pour permettre au portail aluminium de s’ouvrir en temps voulu. Il est tout de même recommandé de le fixer sur un portail came indépendant, où il est possible d’accéder à un courant électrique 220 V. Le cas échéant, le bras articulé est à proscrire.

Une motorisation enterrée

Quand on est exigeant sur la visu de sa décoration extérieure, la motorisation enterrée est la meilleure option. La technologie est discrète et on ne se rend même pas compte de la présence des vantaux que l’on a, ici, insérés à l’intérieur des murs ou du sol. Ce qu’on lui reproche, c’est son prix, car il reste tout de même le plus cher sur le marché.

Une motorisation à roues

Contrairement à l’automatisme de portail à bras, la fixation se portera sur les roues. Ces accessoires devront être chevillés sur la partie inférieure du vantail. Cette solution est très appréciée non seulement pour son prix au plus bas, mais également sa facilité de montage, ce qui ne posera aucun problème au bricoleur du dimanche. Un autre avantage, c’est qu’elle ne nécessite qu’une alimentation électrique de 12 V ou 24 V pour être actionnée. Les spécialistes la préconisent pour les résidences se situant dans les collines et les montagnes, où la pente est abrupte.